Titre CIE Taxi-Pantai small

Polyphonies du Ventoux

Tant que li siam

Constitué d’une chanteuse et de deux chanteurs percussionnistes, Tant que li Siam (traduire : Tant que nous y sommes) chante un répertoire original de poèmes collectés autour du Ventoux et plus largement en Provence.

Le répertoire chanté dresse un pont entre le territoire que les chanteurs arpentent au quotidien et le bassin méditerranéen, espace de leurs origines, de leurs influences et de leurs pérégrinations musicales et humaines.

Les poèmes émanent souvent d’illustres anonymes, mais aussi de poètes plus reconnus ayant arpenté cette montagne et son pays pour y forger leur écriture, leur langue, leur vision de la vie et du monde.

Cançons Traversièras

Cançons Traversièras évoque celles et ceux qui ont suivit des chemins de traverses,
depuis les flancs du géant de Provence en descendant par les rives avignonnaises du
Rhône jusqu’au delta camarguais.

Micoulau Sabòli, Folco di Baroncelli, Enrieto Dibon « Farfantello », Marcel Faraud, autant de figures marquantes ou visionnaires qui, chacune à leur époque, ont porté la parole d’une Provence libre et rebelle, consciente de son histoire et de son héritage, désireuse de s’ouvrir au monde, et ont fait entendre dans leur langue maternelle une voix bien différente de celle à laquelle les stéréotypes réduisent les méridionaux.

Il s’agira pour le trio, de se pencher sur l’œuvre laissée derrière eux par « ces poètes en marge », de prendre humblement leur suite dans l’écriture en s’inspirant des histoires de personnalité locale qui, sans avoir rien écrit transmettent une poésie particulière, celle de leur regard sur le monde. Puis de concevoir la musique qui fera de ces textes des chansons.

Empruntant les histoires des atypiques, bandits poètes, femmes rebelles, à contre-courant dans leurs époques ou leurs groupes sociaux, Cançons Traversièras est le chant des terres, des luttes, des fraternités, qui fait des différences et des particularités, une source de poésie.

Trio Tant que li siam

EXTRAITS AUDIO

ToteiLeifes

Avec Marie-Madeleine Martinet, Mickaël Portalès & Mario Leccia

Marie-Madeleine

Martinet

Marie-Madeleine Martinet

Marie-Madeleine Martinet vit sa première expérience de chant au sein d’un choeur de jeunes de la Quebrada (Bolivie, Chili, Argentine) La voz de los sin voces alors qu’elle a 16 ans. Elle étudie l’accordéon à Promusica (84) avec Eric Pisani puis réalise de nombreux voyages du Moyen-Orient aux pays de l’Est, son accordéon sous le bras.

Toutes ces expériences éveillent son désir de partager un mode d’expression sans frontière, en accueillant dans leurs particularités chaque langue et chaque culture.

Avec le trio Tant que li Siam elle plonge avec joie dans les sonorités de la langue occitane, et prend à cœur de chanter un coin de terre qui regorge de petites et de grandes histoires. Marie-Madeleine est également pédagogue, via des ateliers hebdomadaires, des stages ou des interventions scolaires, en chants polyphoniques populaires.

Mickaël

Portalès

Mickael Portales

Mickaël Portalès découvre l’univers des musiques et danses traditionnelles vers l’âge de 20 ans, et s’y plonge au travers de l’animation de bals folk, sauvages d’abord, puis sur scène, mêlant musique occitane et chanson française. Poly-instrumentiste et chanteur, il participe à des projets divers du spectacle vivant, allant du café concert (Cabaret Aléatoire – Cie l’atelier du possible), au bal folk (Oc’n’roll Balèti), en passant par le conte (le voyage d’Hipollène et Exils – Cie La fabrique d’histoires).

D’origine et de culture Occitane, il se forme à la langue au travers de rencontres, de lectures, mais aussi de chansons traditionnelles.

Mario

Leccia

Mario Leccia

Mario Leccia a débuté sa carrière professionnelle dans la troupe de théâtre d’éducation populaire du T.R.A.C. comme comédien puis comme musicien et chanteur, il y rencontre les musiques et chansons populaires provençales et occitanes que se plaisent à leur faire découvrir Pierre Simian et d’autres passionnés de culture provençale.

Après avoir appris a joué l’accordéon diatonique auprès de Didier Pel et de François Heim, il se consacre à la pratique des percussions auprès de Bijan Chemirani.

Il travaille aujourd’hui au sein du trio Tant Que li Siam et dans la Bande à Koustik, accompagne des conteurs et continue d’explorer d’autres traditions musicales au travers d’instruments comme le saz turc, le tamburello italien qu’il met au service de ses créations.

Discographie

Vent’Alentour

C’est un répertoire créé à partir de textes collectés autour du Mont-Ventoux ;
poésies, recueils historiques, mis en musique sur des compositions originales
et soutenus par des percussions.

cd album Vent'alentour Tant que li siam

Le répertoire chanté émane souvent d’illustres anonymes, mais aussi de poètes plus reconnus ayant arpenté cette montagne et son pays pour y forger leur écriture, leur langue, leur vision de la vie et du monde. Tant que li Siam invite à la célébration joyeuse, pleine d’une tendresse amusée, d’une langue et d’une culture bien vivantes, d’un coin de terre et des êtres qui l’arpentent dans leur foisonnante diversité…

Ce spectacle du trio Tant que li Siam nous emmène à la rencontre d’un coin de pays entre ciel et terre. C’est une transhumance, un voyage où trois voix nomades se font l’écho de cette mémoire qui résonne aux flancs du géant de Provence :
Le Mont Ventoux !

Avec :
Marie-Madeleine Martinet
Damien Toumi
Mario Leccia